Quelle période !

10 février 2019 0 Par Francis De Hertog

Je vous ai laissé à Leuze le 18 janvier.

Samedi 19, rendez-vous à l’Ancienne Belgique pour assister au concert d’un groupe que j’adore Feu! Chatterton. Que j’aimerais pouvoir les voir lors du prochain Lasemo.

Pour la cinquième fois, j’ai adoré leur prestation scénique. Parvenir à donner une nouvelle vie – en live, c’est le cas de le dire – aux morceaux composés, figés et diffusés sur CD ou Vinyle, il n’y a pas à dire, pour moi cela reste du Grand Art.

Le lendemain, rendez-vous pour les voeux de Nouvel An d’En MouVement. Succès de foule, ambiance décontractée. Nous avons annoncé la nouvelle structure organisationnelle du groupe (à voir sur http://enghien-en-mouvement.be/). Quand la fête est finie, elle continue! Nous nous sommes, alors, rendus ,en nombre, dans un de nos restaurants locaux pour poursuivre la journée.

La semaine pouvait débuter et a été rythmée par quelques réunions de travail et de protocole. Rencontres autour de la communication, de projets urbanistiques, réunion hebdomadaire du Collège Communal et voeux de Nouvel An organisés par le Centre Public d’Action Sociale.

Vendredi 25 janvier, c’est le week-end qui débute par un repas organisé par le club de Volley Ball d’Enghien, le VB Enghien (http://www.vbenghien.be/).

Le samedi ne fût pas de tout repos avec : un entretien, en ma qualité d’échevin de la Culture, avec Monsieur Labeeuw au sujet de l’espace musée du Couvent des Capucins, suivi d’une visite au club de Basket d’Enghien, la JSE Enghien (https://www.jse-enghien.be/), à l’occasion de la demi-finale de coupe remportée haut la main par les U14 Girls qui sont donc en route vers la finale. Le Centre Culturel organisait, le même jour, une fête épicée et métissée : Mais…Tissons!

La journée se terminait par le repas traditionnel du club de Natation Les Otaries (http://www.lesotaries.be/).

On oublierait que janvier compte 31 jours et que les voeux se souhaitent jusqu’au 31…Dimanche 27 janvier, derniers voeux du mois, organisés par la Confrérie de la Double Enghien dont je suis membre.

Janvier touche à sa fin avec une participation, le mardi 29, au recensement des chauve-souris dans les profondeurs du Parc d’Enghien.

Le jeudi 31 janvier s’est tenu le premier Conseil Communal de l’année. J’ai eu l’occasion d’y donner le point de vue du Collège Communal concernant le Schéma de Développement Territorial. Si l’objectif de la région Wallonne est louable, il faut de temps à autres remettre les choses à jour, le timing proposé n’est pas des plus opportun. En effet, la procédure d’étude et d’intervention a particulièrement été mal choisie car elle coïncide avec l’installation des nouveaux conseils et collèges communaux, en période de fin d’année. En outre, si des objectifs sont annoncés, les moyens pour y parvenir ne sont pas clairs et surtout, leur origine n’est pas proposée (encore des charges sur les finances communales, des subsides répartis de manière équitable…?). Enfin, la place d’Enghien n’est pas reconnue, à notre sens, à sa juste valeur. Notre commune n’est en effet pas reprise dans la liste des 35 villes qui comptent pour le gouvernement wallon. Manifestement, la majorité Orange-Bleue ignore l’importance de notre Parc, la situation d’Enghien (aux portes des régions wallonnes, bruxelloises et flamandes), sa position stratégique de noeud ferroviaire vers Bruxelles, le nombre important d’élèves qui suivent des cours dans nos écoles, l’offre sportive remarquable, les facilités sociales (home, crèches…)…Bref, nous ne sommes pas satisfaits !

Février a débuté par une visite, le vendredi 01, au vernissage de l’exposition « Visas » des oeuvres des élèves du Labo des Arts et du Mouvement (https://www.labo-am.be/) où je me suis rendu sur le conseil de mon épouse qui a l’art d’organiser les agendas et de me faire les piqûres de rappel nécessaires pour toutes ces activités.

Le samedi 2 février, rendez-vous à la salle Pax pour soutenir les actions du Patro (et surtout déguster leurs délicieuses moules).

Nous avons la chance d’avoir un tissu associatif et solidaire de grande qualité à Enghien (et je pense que j’aurai l’occasion d’y revenir régulièrement) et nous nous sommes rendus le dimanche 3 février au Château pour encourager les bénévoles et les jeunes adultes extraordinaires de l’association « Le Petit Tandem ».

Mais avant de nous y rendre, nous avons été vivre, (c’est le terme), l’exposition Mémoire, organisée par les services de la Province du Hainaut. Souvenez-vous, le lundi 14 janvier nous avons pu assister à l’inauguration de cette exposition/animation destinée, principalement, à la jeunesse, aux élèves. Lors de cette soirée inaugurale, j’avais interrogé les responsables pour leur demander s’il était envisageable d’élargir les horaires. En effet, mise sur pied en faveur des jeunes et des écoles, l’accés à l’exposition était calquée sur l’horaire scolaire. Heureusement, et il faut les remercier chaleureusement, l’équipe en charge a réussi à se mobiliser pour permettre aux adultes d’assister à la présentation donnée aux élèves. Rendez-vous à 13h pour une durée de 3 heures durant laquelle nous avons reçu les explications précises concernant la méthode nazie, la vie dans les camps, le dénouement et, surtout, la reconstitution d’un procès nazi. Plusieurs participants sont passés à la barre dans la peau : de tziganes, résistants, juifs, témoins de jéhovah, opposants politiques…avant de prendre place dans une réplique d’un wagon à destination des camps. 

La semaine s’est déroulée comme d’habitude avec le Collège, une interview de Notélé concernant le projet immobilier sur le site des anciennes fonderies Sturbois et une rencontre avec Xavier Parmentier qui met tout doucement en place le projet Equinoxe. Ce projet culturel et citoyen est d’une ampleur incroyable et la phrase de Marc Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait. » prendra toute sa mesure. Amis des Comités de Quartier soyez disponibles les 22 et 25 février pour les présentations, la réussite d’un tel événement nécessite le soutien de tous. Enghiennois, cochez les dates des 24 mars et du 07 avril dans vos agendas pour le lancement des festivités qui connaîtront leur apothéose le dimanche 22 septembre…

Enfin, un vendredi en famille à l’occasion du dix-septième anniversaire de ma fille Juliette et un samedi de soutien (cela continue à être une habitude) à la Chorale Saint Martin de Marcq et au comité du Télévie de Petit-Enghien.